Comment trouver un emploi facilement à Londres ?

A Londres, nombreuses sont les entreprises qui ont recours à la sous-traitance. Plutôt que d’employer à plein-temps, elles ont tendance à recruter le personnel dont elles ont besoin temporairement via des tiers. Si pour obtenir un poste de cadre, la procédure est plus ou moins la même qu’ailleurs, elle diffère quand il s’agit de trouver un job d’étudiant, un travail à temps partiel ou un emploi tremplin. Les opportunités sont en tout cas plus nombreuses que dans certaines villes françaises comme Montpellier, d’où je viens et où l’attente d’un retour après avoir déposé un CV peut se faire éternelle.

Une première étape indispensable avant de ne pouvoir commencer la recherche est d’obtenir un NIN (national insurance number) qui vous donnera le droit de travailler. Pour ça, il faut être déjà sur le territoire anglais, avoir une adresse même si elle n’est pas définitive et prendre RDV au 0345 600 0643 auprès d’un job centre ouvert de 8h à 18h. 

b

A SAVOIR

-si vous avez moins de 25 ans, votre salaire par heure doit être au moins égal à £6.70 sinon c’est £7.20.

-vous avez le droit à des congés payés que vous soyez employés par une entreprise ou travailliez par le biais d’une agence.

-le délai pour le versement de la paye varie: certaines entreprises et agences payent toutes les semaines et d’autres tous les dix jours ou à chaque fin de mois.

LES AGENCES

L’avantage des agences c’est non seulement que l’inscription se fait sur leur site internet mais surtout qu’elles ne requièrent aucune expérience . La plupart demande à ce que vous assistiez à une réunion d’introduction et de préparation qui dure entre deux heures et une après-midi mais il n’y a pas à proprement parler d’interview. Par la suite, vous serez informé des postes disponibles sur le site, par texto ou par mail. Passer par le biais d’une agence permet de choisir quand travailler et quand ne pas travailler mais aussi de varier de rôles et d’environnement. Vous pouvez être hôtesse à la Saatchi Gallery un jour et serveuse au Royal Chelsea Flower Show le lendemain. Voici une liste exhaustive de liens d’agence : At your serviceLola Events Metro-hospitality ; Off to workRe-hospitalitySalt and Pepper.

L’APPLICATION SYFT

Une fois téléchargé, vous devez créer un profil et le faire vérifier lors d’un RDV d’une durée de vingt minutes dans les locaux de la boîte. C’est un peu le même concept que les agences avec lesquelles vous choisissez quand et où travaillez. Vous avez la possibilité de vous rendre à des séances d’entraînement gratuites et le salaire sera de minimum £7.20 par heure et pourra s’élever à £20.

LES CENTRES DE RECRUTEMENT 

Les chaînes de restauration et magasins vestimentaires gèrent généralement leur recrutement directement sur leur site donc aucun besoin de se rendre sur place. Vous pouvez voir les offres en ligne et déposer votre candidature en un clic sur prêt à manger par exemple (qui paye plutôt bien) ou sur Inditex qui embauche pour des marques telles que Zara, Massimo Dutti, Pull&Bear, Stradivarius, Berschka et autres.

GUMTREE

Gumtree c’est la version anglaise de le bon coin. Alors, bien que les arnaques y soient autant présentes que sur le site français, vous pouvez trouver des annonces sérieuses pour des prises de poste immédiats et affiner votre recherche en fonction du quartier dans lequel vous vivez.

FACEBOOK

Pour les restaurants et autres magasins indépendants, ce sera du bouche à oreille comme du porte à porte. Vous pouvez trouver pleins de groupes d’expatriés sur Facebook, je pense notamment à la communauté Le Cercle Des Français à Londres qui comptent plus de 40 000 membres,  qui sauront vous conseiller sur la vie en Angleterre de manière générale mais surtout grâce à qui vous pourrez accéder à des offres d’emploi que vous n’auriez pas remarqué ailleurs ou qui ne seront pas forcément publiés de manière officielle.

Publicités

Comment passer une journée à la fois productive et agréable ?

 

13129044_10209614287734411_845143295_o

Concilier plaisirs et devoirs au quotidien peut sembler être un combat dont on sort perdant mais parfois il suffit de peu pour trouver un bon équilibre. Voici quelques conseils pour y parvenir:
  • Se tendre une carrotte

Se lever peut-être dur quand on sait tout ce qui nous attend comme choses à faire alors pourquoi ne pas plutôt penser à ce qui nous donne envie ? Que ce soit un petit-déjeuner bien complet à base de votre pêché mignon ou une sortie prévue plus tard dans la journée, avoir une raison autre qu’une obligation pour affronter la journée aide à se sortir du lit.

  • Se mettre les idées au clair

Garder en tête toutes les tâches qu’on doit faire peut nous amener à se sentir surchargé et perdue alors mieux vaut les mettre sur papier en fonction de leur priorité pour avoir un ordre à suivre. Non seulement cela permet de barrer au fur et à mesure ce qui est accompli mais c’est aussi motivant que d’avoir un œil sur la progression en voyant de manière concrète ce qui a été éliminé de la to-do-list.

  • Se déconnecter

Alors je sais qu’on en a pas forcément la volonté mais se l’imposer peut se révèler libérateur. Si la plupart du temps on ne se sent pas bien dès que la batterie nous lâche, c’est bien parce que l’on a plus l’habitude de se retrouver seul avec soi-même et de se concentrer. Le téléphone, les réseaux sociaux et tout ce qu’on se prétend d’avoir à faire sur internet ne sont que des excuses pour ne pas affronter nos tâches.

  • S’attacher au positif

Râler serait une manière d’extérioriser la pression, un soulagement, qui en fait ne fait que l’amplifier. Pourquoi se plaindre du temps, du bruit, de l’attente alors qu’on pourrait relever au contraire la fraîcheur qu’apporte la pluie ou la chaleur annoncée par la météo pour dans quelques jours ? L’état d’esprit est maître de ce qui nous arrive et bien qu’il faille parfois se forcer à voir le soleil alors il n’y en a pas, on finit par créer ce que l’on croit!

  • S’accorder des pauses

Quand un moment de fatigue survient, le stress augmente car on a tendance à avancer beaucoup plus lentement. C’est l’occasion de se permettre un break au lieu de perdre son temps à ramer. Les siestes de 20 minutes sont recommandées car elles requinquent mais si vous n’avez pas de quoi vous reposer à proximité, vous pouvez regarder un épisode de la série que vous suivez, faire un peu de shopping virtuel ou papoter avec une copine autour d’un café et après ça votre énergie devrait être de retour.

  • Se récompenser après l’effort et pas avant

On a tendance à choisir la facilité en premier mais elle s’apprécie beaucoup moins si elle n’est pas accompagnée de contraintes. Prenez un exemple, si on se décide de boire un coup ou de regarder un film avant d’avoir fait de la paperasse ou du ménage, on aura épuisé nos ressources de motivation. Si on choisit de remplir ses tâches en premier, non seulement on se sent libre après ça mais surtout on a le sentiment de mériter notre moment de détente !

Ces recommendations sont subjectives et très générales mais si vos journées ne vous semblent pas satisfaisantes, peut-être que c’est l’occasion de réfléchir à vos propres stratégies pour trouver une harmonie entre travail et temps libre, obligations à tenir et détente voulue. Faire le bilan à la fin d’une journée peut être vraiment bénéfique et permettre de rendre le lendemain encore meilleur !

 

Bisous 🙂

Comment organiser un vide-dressing qui rapporte ?

J’ai été très absente sur mon blog, pas par manque d’idées mais de temps : entre travail, études et vide-dressing (qui est d’ailleurs le sujet à l’honneur aujourd’hui) je n’ai pas pu écrire.

J’ai organisé mon second vide-dressing il y a une semaine, il devait durer un jour mais ça marchait tellement bien qu’on l’a continué sur 4 jours. Je vais donc vous livrer quelques petits conseils pour organiser un vide-dressing rentable : ce qu’on veut c’est se débarrasser mais aussi gagner de l’argent parce que c’est du travail et du temps que de l’organiser !

definir l’evenement

vide1

La première étape n’est pas la plus simple : il faut définir le lieu, la date, les participants.. Se décider est plus complexe que de passer à l’acte : on peut ne pas s’avoir comment s’y prendre, ne pas avoir le courage de mettre tout en place ou avoir peur que ça ne marche pas.

1.LES PARTICIPANTS

On peut avoir un tout petit appartement ou trop d’affaires à vendre et vouloir faire un vide-dressing tout seul mais le faire avec une copine est vraiment une meilleure idée. Déjà, vous pourrez prendre les décisions ensemble (deux cerveaux valent mieux qu’un) mais pourrez aussi convaincre deux fois plus de monde de se déplacer pour venir chiner un plus large choix de vêtements et de tailles !

2. LE LIEU

Un vide-dressing ça peut se faire en appartement mais ce n’est pas l’option la plus pratique car avoir pleins de personnes qui déboulent chez soi peut vite amener le bordel & puis surtout ça demande un plus grand travail de préparation. En plus, il suffit que votre appart soit à l’extérieur du centre pour que les invités se découragent vite à venir. Il y a plusieurs alternatives : un jardin (checkez bien la météo !), un garage (c’est l’option que j’ai choisi car c’est un endroit spacieux, neutre et au rez-de-chaussé) ou bien-même un café (pas une chaîne). Etre cliente au moins occasionnelle du lieu rend la demande plus facile mais dans tous les cas vous ne perdez rien à demander car c’est tout bénéf pour le café car en amenant le passage de monde, ce sont des consommations potentielles.

3. LA DATE

Il faut définir la date du vide-dressing au moins une semaine à l’avance pour avoir le temps en parallèle de faire circuler l’information et de permettre aux invités de booker un moment. Trop à l’avance on oublie et à la dernière minute on est pas dispo. Le mieux c’est de choisir un jour du week-end, férié ou des vacances et des horaires larges pour permettre aux gens qui travaillent de venir et aux autres de faire la grasse matinée. 9h30-19h30 (si vous êtes motivé) c’est parfait. Pendant les vacances ou un jour férié, c’est l’opportunité

4. LA MISE EN PLACE

Un portant, une petite table, des boîtes de rangement et des ceintres en grande quantité suffisent pour mettre les vêtements en valeur. Le mieux pour donner envie aux passants de fouiner c’est de les disposer par catégorie: un coin robes, un autre pour les pulls, les pantalons et les tops. Je conseille de mettre les meilleures pièces en avant, de faire un bac réunissant les affaires en mauvais état que vous pourrez vendre pour des centimes ou donner pour les couturières qui s’essayent, et surtout de repasser les vêtements qui en ont besoin. La présentation compte et si les vêtements donnent l’impression d’avoir dormi dans le placard avec les mites pendant des années, ils donneront moins envie. Le top, si vous le pouvez, est d’aménager un petit endroit en une cabine d’essayage: un paravent et un miroir et le tour est joué. Vous pouvez mettre un peu de musique, offrir un café ou de l’eau et papoter un peu avec les gens qui passent car c’est aussi l’occasion de sociabiliser.

 

promouvoir l’événement

vide2

1.FACEBOOK

C’est sur Facebook que tout se passe, le grand nombre de groupes de ventes dans chaque ville permettent de faire circuler l’information rapidement. Quelques photos pour donner une idée de ce qu’on pourra y trouver ça peut être accrocheur mais surtout il faut insister sur les petits prix, le large choix et l’ambiance qui sera présente au vide-dressing. Le mieux c’est de créer un événement public sans donner l’adresse exacte mais plutôt de laisser son numéro pour pouvoir avoir un premier contact avec les personnes qui souhaitent passer et leur indiquer le chemin. On sait jamais qui sont les gens qui prévoient de passer mais mieux vaut ne pas avoir une confiance aveugle.

2. LES SITES RECENSANT LES VIDE-GRENIERS ET VIDE-DRESSING

Vous pouvez très facilement inscrire le vide-dressing sur un site spécialisé dans le domaine qui vise un public passionné par les bons plans. C’est aussi une mine d’or pour vous si vous souhaitez participer à des vide-dressing ou grenier qui sont entièrement organisés par d’autres personnes en échange d’une petite somme.

3. OVS

Ovs c’est le site par excellence pour participer à des activités par chez soi. Il ne prend en charge que certaines grandes villes comme Paris, Lille, Lyon ou Montpellier et est généralement fréquenté par des personnes dans la trentaine mais justement, c’est l’occasion d’avoir des participants de tout age et de tout style qui viendront rechercher des bonnes occasions pas seulement pour eux mais peut être aussi pour leurs enfants. N’oubliez donc pas de sortir vos jouets, quelques bouquins, bijoux, vernis et maquillage.

4. DES ANNONCES DANS LE QUARTIER

Vous pouvez mettre quelques affiches chez le Boulanger ou au tabac d’à côté s’ils vous le permettent. Tout le monde n’est pas connecté sur les réseaux sociaux !

Si jamais vous entreprenez de faire un vide-dressing, faites moi passer l’invitation ou le succès qu’il aura eu. Un dernier petit conseil, s’il vous reste des choses que personne ne souhaite acheter, vous pouvez les offrir aux bons acheteurs comme un petit cadeau de la maison. Faites des efforts sur les prix mais ne bradez pas trop les pièces de valeur que vous pouvez toujours revendre sur des sites comme vinted ou vestiaire collective !

Bon plan éphémère ASOS : un bon d’achat de 10€

Si vous souhaitez faire une commande sur ASOS d’un montant d’au moins 40€, j’ai un bon plan qui vous permettra de payer 10€ de moins, le bon plan est valable jusqu’au 9 septembre.

ASOS_tofs

→   En passant par mon lien de parrainage, en cliquant ici, vous aurez un bon d’achat d’un montant de 10€ qui sera crédité sur votre compte Paypal (cela peut mettre jusqu’à 72h mais c’est en réalité plus rapide). Si cela ne fonctionne pas, laissez-moi votre mail et je vous enverrai le bon plan. Le bon d’achat est valable sur les promotions et les soldes jusqu’au 9 septembre. 

→   Ensuite, lorsque votre panier ASOS sera prêt et que vous sélectionnerez Paypal pour régler la commande, 10€ sera déduit du montant total à payer.

Exemple (réel) : Vous avez un panier de 40€, en arrivant sur Paypal pour le règlement, le montant affiché est de 30€.

RAPPEL : si vous n’êtes pas content de votre commande les retours sont gratuits avec mondial relay ou la poste : il vous suffira d’imprimer l’étiquette et une fois le colis reçu, ASOS procédera au remboursement

TAG Liebster Awards, à la découverte de bébés blogs

Je m’étais promis de ne pas parler de moi de manière personnelle, de ma vie privée parce que je n’en vois pas l’intérêt ni pour toi, en tant que lecteur, ni pour moi. C’est donc un article particulier qui n’enfreint pas pour autant cette « règle ».

liebsteraward

LIEBSTER AWARD, C’EST QUOI ?

La blogosphère est une trèèèès grande communauté, des blogs naissent chaque jour et avec la popularité des plus anciens, certains restent dans l’ombre malgré tout leur charme, leur contenu et la plume unique de leur auteur. Le Liebster Award est donc une sorte de récompense attribuée sur Hellocoton (plateforme de blogueurs et lecteurs) qui permet aux blogs comptant moins de 200 abonnés de se faire connaître. C’est donc une chaîne, un jeu auquel je suis super contente de participer. J’avoue, je me demandais si j’allais être nominée et quand ! Alors un grand merci Estelle

ESTELLE, C’EST QUI ?

Une blogueuse beauté que tu peux retrouver ici avec des revues, des tops et des flops. Elle est comme moi, étudiante en LEA et pleine de petites astuces du style : comment recycler son rouge à lèvres ou comment éviter les bavures du vernis avec un baume hydrant.

ET sinon, comment ça marche ?

  • Présenter la personne qui t’a nominé et mettre un lien vers son blog
  • Donner 11 anecdotes sur toi
  • Répondre aux 11 questions posées (j’adore les tiennes Estelle)
  • Nominer à ton tour 11 personnes et leur poser 11 questions pour un grand travail de réflexion 😀 

QUELQUES PETITS FAITS SUR MOI

  1. Plus petite, je n’aimais pas le café et le vin et j’avais peur pour moi adulte, je me demandais comment je ferai au restaurant.
  2. J‘adore tout ce qui est gras dans la nourriture, dans la mousse de canard, c’est presque ce que je préfère. Je n’aime pas le sucré mais j’adore le salé, je pourrais manger des sandwich tous les jours au petit-déjeuner.
  3. Je bois plus ou moins une canette de coca par jour (avant, c’était pire) et je ne le bois qu’en version « normale » (le light, aromatisé = not possible) en canette, frais et sans glaçons (sinon ça perd ses bulles).
  4. J’ai un tiroir avec une trentaine de carnets neufs, j’ai toujours aimé écrire mais je ne m’en donne plus le temps. J’écris des listes maintenant, rien de très poétique 😀
  5. En primaire, on m’appelait Géant Vert parce que je faisais deux têtes de plus que les autres. Je crois que l’on se rend compte de ses différences à travers les moqueries des autres. Je me suis arrêtée de pousser à 1m76 et les critiques sont ma force.
  6. Je ne me pèse jamais. Je mange ce que j’ai envie, je me prive pas et ne pense pas régime.
  7. Je ne regarde jamais la télévision mais du replay donc je suis assez déconnectée de tout ce qui est télé-réalité (je ne m’en porte que mieux). La seule chose que je regarde à la TV, c’est le JT De Canal+.
  8. J’adore travailler que ce soit pour mes études ou pour une entreprise, aussi bizarre que ça puisse paraître, parce que c’est quelque chose de constructif qui apporte satisfaction. Quand j’étais en primaire je refusais qu’on se mêle de mes devoirs.
  9. Ma pointure c’est du 42, c’est mon petit secret. Alors c’est super galère pour trouver chaussure à mon pied (si c’est ton cas, thumbs up !) mais l’avantage c’est qu’avec mon copain on peut se prêter les baskets. (j’adore les sneakers, Nike air max ou blazer).
  10. Je suis assez superstitieuse et au moindre petit truc, genre un examen reporté, j’ai l’impression que c’est un signe de la vie. Mdr.
  11. Je fais toujours des rêves farfelus qui s’apparentent à des cauchemars. Le pire c’est que j’ai l’impression que c’est la réalité. J’ai rêvé par exemple qu’il n’y avait plus de gravité et que je m’accrochais à un arbre pour ne pas m’envoler dans l’espace. Du même genre, j’ai rêvé être dans un ascenseur qui était… dans le vide, détaché de tout.

LES 11 QUESTIONS d’ESTELLE

  1. Quelle est ta devise dans la vie ? → « Si tu essaies tu as une chance de perdre, si tu n’essaies pas tu as déjà perdu ». Je pense que tout est question d’ambition, plus tu vises loin, plus tu te donneras les moyens de réussir. Il faut sans cesse se surpasser car la vie est une lutte quotidienne et personnelle.
  2. Pourquoi as-tu décidé de créer ton blog ?  → J’avais l’envie depuis très longtemps de créer un blog, j’avais des idées, mais je n’osais pas commencer. Je voulais que mon blog soit comme un carnet de bord qui ne prenne pas trop de place. C’est génial de pouvoir être lue, de pouvoir échanger avec les lecteurs. C’est comme avoir un magazine où tu es libre de tout car le « rédacteur en chef », c’est toi.
  3. Pourquoi ton inscription sur Hellocoton ? → On va dire que j’ai fait le mouton et que j’ai suivi les autres parce que je n’en comprenais pas le système. C’est un nid d’articles, de découvertes et d’inspiration.
  4. As-tu une blogueuse préférée ? → Je n’ai pas de blogueuse préférée, mais des articles coups de coeur, des univers que je croise et que j’adore.
  5. Quel est ton produit coup de coeur makeup ? → Un crayon reçu dans une Glossybox, je pensais le troquer car je ne mettais jamais de rouge à lèvres. Je l’ai essayé et maintenant je l’ai en quatre exemplaires. (je fais mes réserves) C’est le le 20100 shiny lipstick de Lord & Berry en teinte cherry.
  6. As-tu un modèle féminin/masculin ? → Mes parents et mes grands parents sont mes modèles, que ce soit pour leurs valeurs, leur personnalité ou leur réussite.
  7. As-tu réalisé un rêve ? → Je suis en train. Depuis toute petite, je rêve d’étudier à Cambridge, alors c’est pas tout à fait ça, mais je vais étudier un an à l’université de Middlesex à Londres grâce au programme Erasmus, je pars en septembre 😀
  8. Imagines toi dans 5 ans, penses-tu toujours tenir ton blog ? → Pourquoi est-ce que j’arrêterais, j’adore m’en occuper ?!
  9. Quel est le métier de tes rêves ? → Interprète à l’ONU, un métier qui me fasse voyager, parler différentes langues et faire quelque chose pour contribuer à petite échelle à l’évolution de l’humanité.
  10. Ton meilleur souvenir d’enfance ? → Tous ceux passés en famille.
  11. Quelle est la pièce de ton dressing que tu préfères ? → Une robe noir, droite de chez Zara avec les manches en crochet.

MES NOMINES SONT :

Fleurbio – Carinelife – Cherysbeauty – Godsavemyhair – Blondieandco – Paulinedouceur – Blogueuseaufeminin – Linhavouable – Unblogunemerveille – Toutederosepoudree – Joliemademoiselle

MES 11 QUESTIONS AUXQUELS ILS DEVRONT REPONDRE :

  1. De quoi as-tu peur ?
  2. A quoi penses-tu avant de dormir ou en te levant le matin ?
  3. Quel est le dimanche idéal pour toi ?
  4. Quels sont tes objectifs dans la vie ?
  5. 3 mots qui te correspondent ?
  6. La chanson qui te met de bonne humeur ?
  7. Un rêve qui t’a marqué ?
  8. Ton produit de beauté préféré ?
  9. La meilleur affaire que tu aies faite ?
  10. Une petite astuce à partager ? Que ce soit une astuce beauté ou vie quotidienne ?
  11. Qu’est-ce qui te déplait dans le monde d’aujourd’hui et si tu pouvais en changer quelque chose, qu’est-ce que ce serait ?

Tenez-moi au courant les nominés 🙂 J’espère que malgré la longueur, l’article vous a plu 🙂  Des bisous ❤

Les marques qui nous « gâtent » gratuitement pour notre anniversaire en France

bdaaaaay

J’espère que la lecture de cet article ou plutôt de cette liste (modifiable dans le temps) vous plaira plus qu’il m’a plu de faire des recherches. Après avoir farfouillé sur internet (pendant un bon petit moment), lu les conditions des programmes fidélité de différentes marques, je vous fais un petit récapitulatif rangé par catégorie de toutes ces enseignes qui pensent à nous pour notre anniversaire et nous offrent des cadeaux (gratuitement ou presque) ou nous poussent à la consommation avec des promotions spéciales :

Cadeaux sans obligation d’achat avec la carte fidelite

  • CAMAÏEU : un cadeau surprise offert (généralement un accessoire) & 30% sur ses achats
  • CINEMA GAUMONT : une place de cinéma offerte à condition d’avoir acheté une place dans l’année et passé sa carte fidélité
  • CINEMA KINEAPOLIS : une place offerte pour le jour même ou le lendemain, il faut avoir rempli son profil à 80% sur le site de l’enseigne et avoir accepté de souscrire à la newsletter au moins 2 jours avant votre anniversaire. Il faudra se présenter avec l’email reçu imprimé et votre carte d’identité.
  • GEMO : 7€ offerts en bon pour un minimum de 8€ d’achat
  • GLOSSYBOX : 250 points offerts sur demande par mail (avec 1000 points une box offerte si l’abonnement est actif)
  • INSTITUT POINT SOLEIL : une séance de bronzage offerte avec la carte Access
  • KOOKAÏ : une surprise offerte
  • L’OCCITANE : généralement une petite crème main au format 10ml ou un gel douche format voyage à récupérer en magasin
  • PASSION BEAUTE : un bon d’achat de 10€ offert valable hors promotions et soldes
  • PETIT BATEAU : une surprise offerte
  • SEPHORA : pour les porteurs de la carte White, une surprise offerte en magasin (généralement un produit de la gamme Sephora) & pour les détenteurs de la carte Gold, c’est un produit offert au choix de maximum 30€
  • STARBUCKS : votre boisson préférée offerte sous présentation de la carte fidélité le jour-même de votre anniversaire
  • THE BODY SHOP : Un cadeau surprise est offert pour l’anniversaire des membres de Love Your Body Club.
  • YVES-ROCHER : un cadeau surprise, vous recevez une invitation par courrier vous invitant à venir chercher en magasin votre surprise (pour votre saint « prénom » aussi)

CADEAUX SOUS CONDITION d’ACHAT

  • BUFFALLO GRILL : Gâteau offert sous présentation de la carte d’identité si vous y mangez le jour de votre anniversaire (valable seulement le jour même pour les adultes, valable pendant les 8 jours précédents et suivants la date d’anniversaire pour les enfants de 4 à 12 ans). Pour ceux qui sont inscrits à My Buffallo, le champagne est offert pour toute la table (maxi 12 personnes, sous présentation de l’email, cumulable avec le gâteau offert dans les magasins participants).
  • FLUNCH : un gâteau coûtant 10€ offert le soir de son anniversaire à condition de consommer un repas d’une valeur de minimum 5,95€ et de présenter sa pièce d’identité
  • MARIONNAUD : Cadeau sans obligation d’achat pour les porteurs de la carte M prestige (équivalent à la carte Sephora gold, il faut avoir dépensé 600€ en une année et fait 4 passages en caisse)

CADEAUX POUR LES ENFANTS

  • AUCHAN CLUB KID : Pour les 1an, 2ans et 3ans de votre enfant, en étant adhérant au programme, vous recevrez un email pour retirer un cadeau en magasin. (90 tirages photos sont offerts pour toute inscription hors frais de traitement, livraison gratuite en magasin)
  • CARREFOUR KIDS CLUB : Pour les parents adhérents au programme fidélité carrefour ayant des enfants de 3 à 12 ans inscrits au Carrefour Kids Club, un courrier est envoyé le mois de l’anniversaire avec un bon à découper pour retirer un cadeau en magasin
  • OKAIDI : pour les enfants de 1 à 13 ans, un chèque cadeau de 8euros est offert à chaque anniversaire et est utilisable en magasin

PROMOTIONS 

  • ASOS : 10% sur la commande, valable un mois
  • BAZAR CHIC : 10€ offerts pour un minimum de 50€ d’achat, valable un mois
  • BIRCHBOX : 10% sur la commande, valable un mois, hors points
  • EYESLIPSFACE : frais de port offerts dès 10€ dépensés en ligne
  • JEAN LOUIS DAVID : 15% offerts sur toutes les prestations coiffure hots extension pendant un mois
  • KHAAN : 40% sur un article en boutique
  • LA HALLE : 10€ offerts sur les vêtements et -10% sur les chaussures pendant un mois
  • LA REDOUTE : -40% sur l’article préféré et -30% sur les prix verts
  • MONSHOWROOM : 15€ de réduction dès 50€ dépensé
  • MORGAN : -30% sur la totalité des achats
  • NOCIBE : doublement des points sur la carte fidélité durant le mois d’anniversaire (dès 200points atteints, un bon d’achat de 10€ est offert)
  • PULL&BEAR : 15% valable une semaine
  • PRICE MINISTER : 5€ offerts avec un minimum d’achat de 30€
  • SARENZA : 10% valable sans minimum d’achat pendant un mois
  • SAURAMPS : 5% sur les livres et 10% sur la papeterie valable 1 semaine

BONS PLANS LOCAUX

  • CAEN, LASER GAME EVOLUTION : une partie offerte sous présentation de la carte d’identité
  • MONTPELLIER, COLUMBUS CAFE : un muffin offert le jour de votre anniversaire, pas besoin d’être porteur de la carte fidélité
  • TOULOUSE, LA DUNE : entrée gratuite pour toi, tes amis et une bouteille offerte le 1er vendredi de chaque mois sous présentation de la carte d’identité après inscription par mail : monanniversairealadune@gmail.com
  • PARIS, VEDETTE PARIS : croisière plaisir offerte sous présentation d’une pièce d’identité au départ de la part Tour Eiffel. Valable pour une personne seulement, départ uniquement à partir de 10 personnes. Vous pourrez choisir entre la Pétillante (une coupe de champagne offerte); la Sucrée avec une crêpe et une boisson chaude ou froide offerte et l’Apéritive avec un apéritif au choix et des biscuits salés (c’est 18€ de gagné)
  • PARKING VINCI : stationnement offert le jour de son anniversaire sous présentation de la carte d’identité, dans les parking participants (en Belgique il me semble)

* Vous pouvez trouver d’autres offres locales valables pour votre anniversaire en France, Belgique et Suisse sur ce site : http://www.offre-anniversaire.com

J’espère que la sélection te plaira et surtout te servira pour profiter encore plus de ton anniversaire et peut-être pour faire des choses que tu n’aurais pas fait habituellement. Si tu es au courant d’autres offres, n’hésites pas à me le dire en commentaire, je rajouterai ça à la liste 🙂  Et si tu passes par ici le jour de ton anniversaire, je t’en souhaite un très joyeux ! Sinon, penses à prévoir cette journée spéciale en profitant de toutes ces offres et bons plans 🙂

Des bisous ❤

Révolution capillaire : Une belle crinière ça passe aussi par de bons chouchous

Nous sommes toutes, du moins la majorité, à être à la quête de beaux cheveux et de solutions pour que ceux-ci soient moins fourchus, plus brillants et toujours plus longs. Les chouchous, on en parle pas souvent et pourtant ils ne sont pas à négliger. La cause de cheveux cassants peut être et est souvent, l’élastique. Il y a bien sûr d’autres raisons qui peuvent expliquer que les cheveux cassent, comme l’utilisation d’une mauvaise brosse, mais ne nous égarons pas 🙂 Je vous ai dégoté des chouchous deux-en-un et je suis quasiment sure que vous allez vite craquer !

Twistband hair tie

En cherchant à dépenser mes points accumulés sur Birchbox, j’ai découvert ça : les hair-tie de Twistband. Les commentaires ne m’ont pas inspiré confiance mais j’ai fondu pour le côté mignon. Ces chouchous sont vendus généralement par 3 pour la somme (non non pas modique) de 6€, 2€ le chouchou à l’unité.

Ces chouchous valent leur prix, voilà pourquoi :

moicheveux

Fini les demarcations

Que les cheveux soient lisses ou ondulés, quand ils sont attachés pour une longue durée, le chouchou ne les laissent pas indemnes. C’est le problème du chouchou classique, il laisse une démarcation, comme un pli et ce n’est pas le cas des hair-tie de Twistband. Je peux m’attacher les cheveux, je sais qu’avec les élastiques de Twistband, il n’y aura pas de différence entre le avant et le après et surtout mes cheveux ne seront pas fragilisés ni cassés.

chignon1

Disparu le mal de crane

A la fin de la journée, après un chignon ou une couette portée toute la journée, quel soulagement de se détacher les cheveux ! J’ai souvent eu des maux de têtes à cause d’un chouchou qui me serrait trop les cheveux mais depuis que j’ai investi dans les hair-tie, je n’ai plus aucune douleur. Ces chouchous sont en tissu, ils sont suffisamment élastiques pour tenir la crinière en place et ils ne font pas mal ! INCOGNITO

IMG_7003

Bienvenu au chouchou-bracelet

Ce que j’adore avec ces chouchous, c’est que je peux les mettre au poignet sans que ça me coupe la circulation. Ils se détendent assez vite mais tiennent toujours aussi bien les cheveux. Ils existent avec pleins de motifs différents donc on peut les accorder avec l’esprit de notre tenue. J’ai opté pour les pailletés mais il y’en a aussi avec des ancres de bateau par exemple (les prochains à mon poignet).

Conclusion,

Ces élastiques coûtent assez cher mais comme lorsqu’ils ne sont pas sur nos cheveux, ils sont sur nos poignets, on ne les perd pas. Un chouchou Twistband me fait deux mois plus ou moins (c’est à dire jusqu’à ce que je ne le retrouve plus) et bien qu’il se détende, il exerce toujours bien son rôle d’attache cheveux. Vous pouvez les trouver sur le shop de Birchbox en promotion jusqu’au 4 août, sur le site de la marque (je vous déconseille de commander via ce site, les frais de port rendent ça très peu rentable!) ou bien même en copie et en gros lot sur Aliexpress. Ils s’achètent aussi par 6 à Primark pour 1,5€ à peine. Et pour les plus créatifs, c’est possible de les fabrique soi-même, ce sera d’ailleurs sûrement un prochain sujet d’article !

* Tu peux maintenant trouver mon tutoriel pour réaliser tes propres hair-tie en moins d’une minute ici

Dites-moi si l’article vous a plu, si ça vous a convaincu et si vous connaissiez déjà, n’hésitez pas à me faire part de votre avis,

Des bisous ❤

Tout ce qu’il ne faut PAS faire pour avoir une belle peau

Observez la négation : On parle souvent de ce qu’il faut faire pour une belle peau, des produits à utiliser, de la fréquence des masques qu’il faut faire, de l’alimentation équilibré qu’on doit adopter mais on oublie de regarder et d’essayer de comprendre l’origine des imperfections qui surgissent et parfois stagnent sur nos visages. On dit souvent mieux vaut prévenir que guérir, le but de cet article est là, un petit récapitulatif de tout ce qu’il faut éviter pour que des petits boutons naissent, grandissent et se reproduisent.

large

1. Ne pas se percer les boutons, ce n’est pas qu’un mythe

Alors ça c’est le classique, je vous apprend rien et je sais qu’au fond on ne peut pas s’empêcher de les percer. Personne n’a envie de sortir avec un spot sur le visage mais à choisir, ne vaut-il pas mieux le laisser fleurir une journée et puis le voir disparaître rapidement plutôt que de le percer, de déplacer le microbe ailleurs sur le visage, que naissent d’autres boutons et que ça ne s’arrête pas ? (oui les boutons forment de grandes familles lol). Percer un bouton c’est répandre le microbe et donc s’en créer un nouveau.

2. Et si jamais t’en prends l’envie

Saches qu’en plus de proliférer le bouton en le perçant tu risques d’avoir une cicatrice mais si jamais tu ne parviens pas à résister à la vue d’un bouton, n’oublies pas de le faire avec des mains propres. Le mieux à faire c’est de se couvrir les mains de gants ou mouchoirs et de percer à travers. Ensuite, on désinfecte pour tuer la bactérie.

3. Désincruster les pores oui, mais pas les boutons

J’ai appris il n’y a pas longtemps, après des années d’erreur, que lorsqu’on fait un gommage, il ne faut pas passer sur les zones à boutons. Les grains contenus dans le gommage vont eux aussi libérer et répandre les microbes et de nouveaux boutons vont apparaître. Un bouton, il faut le laisser tranquille pour qu’il parte.

4. Se nettoyer la peau mais pas trop

On nous conseille des gommages, des masques et tout un tralala mais nettoyer trop souvent sa peau c’est l’agresser et elle sait se défendre. A trop nettoyer sa peau, on la décape, la fragilise et en réaction celle-ci s’irrite et la production de sébum s’intensifie, c’est comme ça qu’elle se protège. Alors une fois le matin, une autre le soir et puis le reste du temps, on la laisse vivre.

5. Ne pas se demaquiller

Rien de nouveau, c’est sûr, pour moi c’est une routine récente. Je ne me maquille pas beaucoup mais quand je le faisais, j’avais toujours la flemme de le faire. Maintenant je ne peux pas m’endormir sans me démaquiller (les yeux tout collés au réveil, les cils qui s’effritent à cause du mascara de la veille, tu connais?). La peau a besoin de respirer, et laisser le maquillage, c’est comme l’étouffer en obstruant les pores.

6. Ne pas se protéger du soleil

Contrairement à ce que laisse croire l’été, le soleil n’aide pas à la disparition des boutons, il les sèche certes mais la disparition n’est que temporaire. Quand les rayons sont de retour, la peau s’épaissit et le sébum est « bloqué » et à l’arrivée de l’automne, l’excès de sébum est libéré, et les boutons aussi. Une petite protection solaire évitera que la peau ne stocke trop de sébum.

7. Se sécher le visage, avec tendresse

Prendre une serviette et se frotter le visage, ça l’irrite, c’est un petit détail mais un détail qui fait la différence. Il vaut mieux tapoter la serviette sur le visage, la peau appréciera mieux.

8. Dormir comme un bébé avec une taie d’oreiller propre

Même si le visage est nettoyé, démaquillé, hydraté, si celui-ci passe sa nuit sur une taie d’oreiller qui a plus d’une semaine d’utilisation, il sera attaqué par les microbes. Il faut penser à changer sa taie d’oreiller assez régulièrement, dans l’idéal, une fois par semaine.

9. Se triturer le visage, c’est pas une bonne idée

Depuis tout petit, on nous répète de se laver les mains, et on a raison. Ca permet d’éviter une grippe ou tout autre virus, et d’éliminer les microbes qui aimeraient bien s’installer sur le visage. La pollution nous pourrit déjà la peau alors ne favorisons pas l’apparition de boutons avec nos mains qui transportent des millions de microbes.

10. Le téléphone, un nid de bacteries

Lui aussi, le téléphone, héberge un nombre inimaginable de bactéries. Le mieux, si c’est possible, c’est de ne pas le coller à l’oreille, il faut un périmètre de sécurité entre le téléphone et le visage 🙂

Ca fait beaucoup, je sais, je n’applique que 6 des conseils que je donne mais je me promet de mettre en oeuvre les quatre autres et on verra bien que ça s’améliorera. Ce sont des petites habitudes à prendre ou à éviter et qui éviteront de dépenser des fortunes dans des produits qui ne fonctionneront peut être pas. Et toi tu appliques déjà certains de ces conseils ? Est-ce qu’il y’en a que tu ne connaissais pas ? Dis-moi tout !

DES BISOUS ❤

Voyage… Complètement Voyage

Avec ce titre on pourrait croire que je suis partie à l’autre bout du monde dans un pays exotique, je t’arrête de suite, je suis même pas sortie du département de l’Hérault. Je te dirai même pas le nom de ma destination, tu vas être obligée de la googler pour le croire. PUISSERGUIER ! Je m’y serais pas aventurée sans raison. J’aurais pu y aller à reculons mais le trajet valait vraiment le déplacement. Et c’est de ça que j’ai envie de parler. Je trouve qu’il n’y a rien de mieux dans le voyage que le trajet lui-même. L’aventure est dans le trajet. Je sais que pourtant la plupart n’aime pas ça, l’organisation, et le stress qui y est lié. Ne rien oublier, l’attente, le bus, les bagages qu’on ne peut pas lâcher, l’angoisse de rater son train. D’ailleurs tous ces stress là me loupent pas : partir et arriver sans problème ça relève du défi.

Le trajet, source de rencontres et de solidarité

Tu trouves pas qu'on dirait qu'on se connait depuis toujours? :)

Tu trouves pas qu’on dirait qu’on se connait depuis toujours? 🙂

Quand je voyage, que ce soit pour prendre le tramway, le train ou tout autre moyen de transport, je ne peux pas m’empêcher de parler à des inconnus. Un trajet qui fait partie de la routine peut rendre une journée différente. C’est l’opportunité d’échanger avec des gens qu’on ne recroisera peut être pas, ou que l’on croise tous les jours. C’est un moment où le personnage ne prend pas de risque à laisser sa spontanéité s’exprimer. C’est aussi un moment où les gens sans se connaître, s’entraident. Un « quelle heure il-est svp ? » ou un « c’est bien ce train qui va à Béziers ? » suffit à créer le contact. Ca n’engage à rien et ça égaye une journée. En partant samedi, parée de stress, soucieuse de monter dans le mauvais train,  je me renseigne auprès de deux filles. J’emprunte du feu et curieuse comme je suis, je ne peux pas m’empêcher de demander où elles vont et pourquoi. (si toi aussi tu es trop curieux/se, elles allaient à Narbonne parce qu’elles avaient gagné deux entrées pour l’Axeboat tous frais payés sur Fun Radio (la seule chose que j’ai gagné à un concours moi c’est un livre de Madonna pour les enfants lol). C’est parti du quai et on a fini par faire le trajet ensemble et s’échanger les numéros. Sur le retour c’est pareil, je me renseigne, je rencontre une mamie, une fille de 16ans et demi qui a raté sa correspondance et on se décarcasse tous à l’arrêt de bus pour lui trouver une solution. On fait le trajet, elle me parle comme à une copine, sûrement parce que face à quelqu’un d’inconnu on se désinhibe plus facilement. Changement de bus, une britannique du sud qui ne sait pas très bien où elle est ni où elle va, avec qui je vais faire pratique intense de l’anglais pendant 45min, s’assoit à côté de moi.

Le trajet, un moment de solitude bienvenu

11774647_10207407143557186_1233787203_nLe trajet c’est aussi l’occasion de se retrouver seul(e) un petit moment, sans que ce soit dérangeant. Un portable chargé, des écouteurs (THE truc à ne pas oublier) et c’est parti pour une playlist qui fait voyager elle aussi. (si tu veux te mettre dans mon ambiance écoutes ça : Ain’t nobody ou Our Own House.) De la musique, des réflexions, des projets qui se forment en regardant le paysage. C’est un moment où je me dis que je ferai pleins de choses, une fois rentrée j’en ferai peut être que la moitié, mais l’essentiel c’est d’avoir envie et c’est exactement l’effet que me procure le voyage. C’est aussi un moment rétrospectif, sur le temps, sur un décor que l’on a connu. Le trajet est un moment où on peut ne rien faire (du moins en paraître, dans la tête ça travaille) sans culpabiliser de perdre son temps.

Parfois on pense que les contraintes telles que les déplacements, les rendez-vous, les salles d’attente sont voués à être des moments de vie rébarbatifs. C’est seulement parce qu’on les a classé ennuyeux. J’adore les rendez-vous administratifs, les appels téléphoniques pour demander des renseignements, attendre le prochain tramway, parce que je sais que ces moments sont à l’origine de contacts humain. Ce sont ces instants de contraintes entre deux moments de plaisir qui réservent parfois le plus de surprises. Que sera-t-on le jour où les transports en commun auront disparu, tout sera régulé par des automates, fait à distance sur internet ? Aimons ces moments qui semblent être des contraintes, en réalité ce sont des moments de vie qui peuvent devenir loisirs.

Des bisous

paysage

On Rose’s street

Je me présente, je m’appelle Henry. Non je plaaaaisante ! Moi c’est Rose 🙂

Je suis née à Montpellier et après y avoir passé 20 ans, je vais quitter ma ville pour Londres. Je crois que si je me lance sur WordPress c’est par envie d’écrire mais surtout de me souvenir. C’est aussi pour le côté pratique : ça m’évitera d’accumuler trop de carnets, de petits papiers (de détruire l’Amazonie entre autre) et je m’y retrouverai mieux. Ce qui me pousse aussi à commencer c’est l’idée de pouvoir partager mes avis, mes envies, mes bons plans, mes bons moments et tout ce qui me passe par l’esprit.

Je vais pas m’éterniser sur moi parce que c’est pas le but mais je vous fais une petite fiche de présentation pour me résumer. (très bon casse-tête, j’apprend à me connaître un peu plus!)

img_0153

  • Prénom : Rose
  • Age : 20 ans
  • Taille : 1m76
  • Etudes : Langues Etrangères Appliquées (Anglais-Italien-Chinois (ni hao et puis c’est tout ce que je saurais te dire)
  • Ce que je préfère : faire des listes et rayer une fois que c’est fait parce que c’est trop satisfaisant (comme ça tu vois), les repas en famille plutôt que les soirées, la pluie plutôt que le soleil, la salade au chèvre-chaud, les vide-dressing (m’y rendre pour de bonnes affaires ou les organiser), les soins pour le visage, les séries et les films en VO(ST), le coca, les négociations, les sacs plus que les chaussures (je fais du 42 et les magasins de chaussure ont décidé que les pieds des femmes ne faisaient pas plus que du 41 donc je compense avec les sacs), les infusions à la verveine, apprendre, Dormir (avec un grand D <3) , le shopping sur internet plutôt qu’en magasin, le décollage et l’atterrissage plutôt que le trajet en lui même, recevoir du courrier, faire du tri, bronzer et les personnes âgées.
  • Ce que je n’aime pas : l’agressivité (un sourire c’est gratuit et tellement contagieux!), attendre trop longtemps, l’hypocrisie plutôt que la sincérité, cuisiner (mais j’adore manger par contre), zapper la TV ou regarder la TV tout court (je préfère avoir le choix avec le streaming ou le replay), les betteraves et le boudin, les t-shirt sans manches ou trop courts, faire du sport (je sais je devrais :/ ), les fautes d’orthographe parce que ça me donne envie de les corriger (mais je ne le fais pas, je crois qu’on en a tous marre des battle sur Facebook du style « achèt toi un bescherelle » -l’erreur est voulue-), être en retard (ce qui m’arrive en fait très régulièrement), les fainéants pour ne pas dire branleur même si on l’est tous un peu et puis c’est tout. Je crois. Tant mieux ? 🙂

img_0143